Cinq morts, dont le président du club de foot de Leicester City...

Cinq morts, dont le président du club de foot de Leicester City dans le crash de son hélicoptère

153
0
SHARE

Le charismatique président du club de football anglais de Leicester City, le Thaïlandais Vichai Srivaddhanaprabha, est décédé, ainsi que quatre autres personnes, dans l’accident d’hélicoptère qui s’est produit samedi aux abords du King Power stadium, a annoncé le club de football dimanche soir.

« C’est avec le plus profond regret et le coeur brisé que nous confirmons que notre président, Vichai Srivaddhanaprabha, faisait partie de ceux qui ont tragiquement perdu leurs vies samedi soir lorsqu’un hélicoptère le transportant lui et quatre autres personnes s’est écrasé à l’extérieur du King Power Stadium. Aucune des cinq personnes à bord n’a survécu », indique le club de cette ville du centre de l’Angleterre dans un communiqué publié sur son site internet.

La police a identifié les quatre autres victimes comme étant Nursara Suknamai et Kaveporn Punpare, deux membres de l’équipe de Vichai Srivaddhanaprabha, Eric Swaffer, le pilote, et Izabela Roza Lechowicz, qui était passagère.

Le club a salué la « gentillesse » et la « générosité » de Vichai Srivaddhanaprabha, un « grand homme » dont « la vie a été définie par l’amour qu’il a consacré à sa famille et à ceux qu’il a dirigés avec tant de succès ».

Le club a annoncé le report du match prévu mardi contre Southampton en Coupe de la Ligue.

De nombreux supporters de football avaient afflué dimanche toute la journée aux abords du stade, bouleversés par le drame, pour déposer des bouquets de fleurs et des écharpes aux couleurs du club, ou se recueillir en silence.

John Welford, 68 ans, supporter depuis six décennies a qualifié de « fantastique » Vichai Srivaddhanaprabha. « C’est le meilleur propriétaire que nous ayons jamais eu », a-t-il dit à l’AFP.

Vichai Srivaddhanaprabha avait l’habitude de quitter le stade avec son hélicoptère qui décollait du centre du terrain lorsqu’il assistait à un match à domicile de Leicester.

Le bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens, l’Air Accident Investigation Branch (AAIB) a envoyé une équipe d’enquêteurs sur place pour déterminer la cause de l’accident qui s’est déroulé après que Leicester a fait match nul 1-1 avec West Ham lors d’un match de Première League.

Selon la police du Leicestershire, l’hélicoptère est « tombé sur un parking situé près du stade peu après 20H30 » (19H30 GMT) samedi soir.

Avant que le club confirme la mort de son président, des footballers et supporters craignaient déjà le pire, après avoir vu les images de l’appareil ravagé par d’impressionnantes flammes.

– Conte de fée –

L’ancien international anglais et footballeur de Leicester Gary Lineker avait confié sur Twitter avoir le « coeur brisé ». « C’est une tragédie pour le club. Je suis épouvantablement triste », avait aussi réagi sur l’entraîneur français de Leicester Claude Puel.

Vichai Srivaddhanaprabha était un milliardaire thaïlandais âgé de 60 ans dont la fortune était estimée en 2016 à 2,9 milliards de dollars.

Il avait acheté Leicester City pour environ 40 millions de livres en 2010 quand personne ne pariait sur ce club anglais qui évoluait alors en deuxième division.

Il était parvenu à en faire le plus improbable champion de Première League de tous les temps, en 2016, faisant vivre au petit club un véritable conte de fée.

Vichai Srivaddhanaprabha était très populaire auprès des fans des « Renards » – le surnom des joueurs du club – dont certains étaient en pleurs dimanche.

« Je n’ai pas pu dormir de la nuit », a confié à l’AFP l’un d’eux, Kanti Patel, la voix brisée.

« Ce qu’il a fait pour Leicester est incroyable », a dit à BBC5live Sven-Goran Erikssen, ancien manager du club. Il a décrit un homme « extrêmement généreux », présent à chaque match, avec sa famille.

Vichai Srivaddhanaprabha, également amateur de polo, était un familier des puissants de Thaïlande, au premier rang desquels la famille royale. Son nom, Srivaddhanaprabha, lui a été attribué en 2013 par le roi de Thaïlande.

Ce fervent bouddhiste laisse derrière lui quatre enfants. Son fils Aiyawatt Srivaddhanaprabha, surnommé « Top », est vice-président du club.

NO COMMENTS