Le Kenya expulse le chanteur congolais Koffi Olomide

Le Kenya expulse le chanteur congolais Koffi Olomide

754
0
SHARE

Les autorités kényanes ont expulsé samedi le célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, arrêté la veille pour avoir donné un coup de pied à l’une de ses danseuses, a-t-on appris auprès de son avocat.

Le chanteur de 59 ans, qui devait donner un concert samedi à Nairobi, a été expulsé par avion en fin de matinée, en direction de la République démocratique du Congo.

« Je peux vous confirmer que mon client Koffi Olomide a été expulsé dans la matinée et je viens de lui parler: il a atterri sans encombres à Kinshasa », a déclaré à la presse l’avocat kényan du chanteur, Me George Wajakoyah.

Vendredi, le chanteur avait été filmé à son arrivée à l’aéroport international de Nairobi en train de donner un violent coup de pied à l’une de ses danseuses, sous le regard incrédule de deux policiers kényans.

Largement relayée par les réseaux sociaux, la vidéo a provoqué une vague de condamnations, jusqu’à la secrétaire d’Etat kényane à la Jeunesse et au genre, Sicily Kairuki qui a qualifié le comportement du chanteur d' »insulte aux Kényans ».

L’avocat du chanteur a dénoncé le « traitement inhumain » réservé selon lui à son client.

« Deux de ses danseuses se querellaient et il a tenté d’intervenir. Mon client nie avoir frappé l’une d’elles », a-t-il même avancé.

Le chanteur, parmi les plus populaires du continent africain, avait été interpellé vendredi soir à Nairobi à l’extérieur des locaux d’une chaîne de télévision, où il venait de tenter de se justifier. Il avait ensuite été conduit au poste de police de l’aéroport où les faits se sont déroulés.

En août 2012, Koffi Olomide, dont la discographie compte pas moins de 26 albums, avait été condamné à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour « coups et blessures volontaires » contre son producteur.

NO COMMENTS