NBA – Westbrook dans l’histoire, Cleveland dans le flou

NBA – Westbrook dans l’histoire, Cleveland dans le flou

290
0
SHARE

Russell Westbrook a fait tomber dimanche l’un des plus vieux records de NBA avec son 42e « triple double » de la saison, tandis que le champion en titre Cleveland a subi un nouveau camouflet.

A quatre minutes de la fin du match de son équipe d’Oklahoma City à Denver (106-105), Westbrook est entré dans l’histoire. Alors qu’il avait dépassé depuis longtemps les 10 points et 10 rebonds, il a réussi sa 10e passe décisive de la soirée.

Cette passe lui a permis de battre le record du légendaire Oscar Robertson qui avait réussi 41 « triple doubles » (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) en 1961-62.

« C’est le genre d’exploit dont on rêve quand on est gamin, c’est incroyable », a insisté le meneur d’OKC.

Mais ce record –qu’il avait manqué lors des deux précédents matches, pour un rebond mercredi et pour deux passes décisives vendredi– n’a pas fait perdre sa concentration à Westbrook, bien au contraire.

Alors que son équipe était encore menée de dix points, il a assommé les Nuggets avec 13 points consécutifs, dont le panier de la victoire, un tir primé plein de culot, à la dernière seconde.

Le N.0 du Thunder a fini la rencontre avec une ligne de statistiques impressionnantes: 50 points, 16 rebonds et 10 passes décisives.

Son grand rival pour le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP), James Harden, lui a répondu avec son 21e « triple double » de la saison (35 pts, 15 rebonds, 11 passes) lors de la victoire de Houston face à Sacramento (135-128).

– 4e victoire de suite pour les Lakers -Le duel du 1er tour des play-offs à partir de samedi entre Houston (3e) et Harden d’un côté et Oklahoma City (6e) et Westbrook de l’autre, s’annonce explosif et spectaculaire.

Cleveland n’est par contre pas au mieux avant d’aborder les play-offs: les Cavaliers se sont inclinés pour la deuxième fois en trois jours face à Atlanta.

Battus (114-100) vendredi à domicile par des Hawks privés de la plupart de leurs titulaires, les champions en titre se sont inclinés cette fois en prolongation (126-125) après avoir compté jusqu’à 26 points d’avance.

Kyrie Irving a marqué 45 points et LeBron James a fini la rencontre avec un « triple double » grâce à ses 32 points, 16 rebonds et 10 passes décisives, mais « King James » a été exclu pour accumulation de fautes et ses coéquipiers ont alors sombré en prolongation.

« Un tel effondrement dans le 4e quart-temps n’aurait jamais dû arriver », a regretté Tyronn Lue alors que son équipe reste leader de la conférence Est mais affiche désormais le même bilan que Boston, 2e (51 v-29 d).

« Cette saison est difficile, mais on a encore deux matches (de saison régulière) pour être prêts pour les play-offs », a insisté James.

« On a eu des bons passages et des moins bons, mais finir à la première place n’a jamais été une priorité pour moi », a assuré le triple champion NBA.

Les Lakers sont venus à bout de Minnesota (110-109) et ont signé pour la première fois en quatre saisons quatre victoires de suite grâce à un panier à trois points à la dernière seconde de D’Angelo Russell qui, après le décès de sa grand-mère paternelle dans la matinée, ne devait initialement pas disputer ce 80e match de la saison.

NO COMMENTS