NBA – Westbrook rejoint la légende Robertson

NBA – Westbrook rejoint la légende Robertson

136
0
SHARE

Quand l’histoire s’invite sur les parquets… Le meneur de jeu d’Oklahoma City Russell Westbrook a égalé mardi le record mythique d’Oscar Robertson, en réussissant son 41e « triple double » de la saison lors de la victoire d’OKC face à Milwaukee (110-79).

A deux semaines du début des play-offs, la sensation de la saison a d’ores et déjà un nom. Westbrook, auteur d’une saison ahurissante, est parvenu à égaler ce record vieux de plus de 55 ans, en établissant ce 41e « triple double » (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 12 points, 13 rebonds et 13 passes décisives face aux Bucks mardi.

Porté par le public d’Oklahoma qui a scandé « MVP! MVP! MVP! » à la fin de la rencontre, Westbrook a pu savourer ce moment.

« J’étais sous le choc, franchement. C’est incroyable. C’est un honneur, une bénédiction », a-t-il lancé après le match. « C’est une chose à laquelle je n’avais même pas rêvé enfant! C’était une soirée spéciale, quelque chose que je n’oublierai jamais. Je suis vraiment très honoré d’avoir réussi ça ici, à Oklahoma City ».

Il ne s’agit sans doute que d’une étape, car il lui reste dorénavant cinq matches d’ici le début des play-offs pour devenir le seul joueur au-dessus de la barre des 41 triples au cours d’une saison régulière.

Et Robertson sera encore dans l’esprit de Westbrook jusqu’au 13 avril et le dernier match avant les play-offs: le meneur du Thunder peut rejoidre Robertson, seul joueur à avoir terminé une saison régulière en « triple-double » (30,8 pts, 12,5 rbds, 11,4 passes). Westbrook en est pour l’instant à 31,9 points, 10,6 rebonds et 10,4 passes décisives sur les 77 matches disputés jusqu’ici.

– La bagarre du front de l’est -Une autre star, LeBron James a signé un nouveau triple-double mardi soir, mais uniquement le 12e de sa saison, lors de la victoire des Cavaliers face à Orlando (112-102), avec 18 points, 11 rebonds et 11 passes décisives.

Avec 28 points de Kevin Love, 24 de Kyrie Irving, neuf trois points marqués dans le 3e quart-temps, les Cavs se sont offerts une belle mise en jambe avant leur choc face aux Celtics mecredi soir. Les deux partagent la tête de la conférence est, là où le front est clairement le plus intéressant à quatre ou cinq matches de la fin de la saison régulière. Alors qu’à l’ouest, sept tickets sur huit ont déjà été validés pour les plays-offs, il en reste en effet quatre à prendre à l’est.

Charltotte, 10e, a craqué à Washington (118-111), déjà qualifié. Nicolas Batum (13 pts) et ses coéquipiers peuvent encore mathématiquement créer l’exploit, mais il s’en est tout de même un peu plus éloigné avec ce revers.

Car si Chicago, 7e, n’a pas réussi à prendre le large, battu par des Knicks (100-91) qui n’ont pourtant plus rien à jouer, Indiana, 8e, s’est offert une victoire importante dans ce sprint final face aux Raptors (108-90).

Paul Georges a largement contribué au succès des Pacers avec 35 points.

A l’ouest, la 8e place va se jouer entre Portland et Denver. Les Nuggets ont éliminé de la course mardi La Nouvelle-Orléans grâce à leur victoire au cordeau (134-131). Et si pour l’instant les Blazers tiennent la corde (8e), ils n’ont clairement pas le vent dans le dos. Après une belle série de six victoires de suite ils ont subi un coup d’arrêt face à Minnessota lundi (110-109), et se sont de nouveau inclinés face aux Jazz mardi (106-87). De quoi relancer le suspense…

En haut de la conférence ouest, les Warriors continuent de monter en régime avant les plays-offs et ont engrangé une nouvelle victoire face aux Timberwolves (121-107), avec notamment 41 points de Klay Thompson.

NO COMMENTS