fbpx
SIKKA TV

Afrique du Sud: Zuma privé d’avocats, à un mois de son procès pour corruption

Ecouter l'article

L’ex-président sud-africain Jacob Zuma, qui doit être jugé le mois prochain dans une affaire de pots-de-vin vieille de plus de vingt ans avec le groupe français Thales, n’a plus de défenseurs depuis mercredi. 

Son principal avocat, Eric Mabuza, et son équipe ont signifié au tribunal de Pietermaritzburg leur retrait, sans explication: “Nous vous informons par la présente que le cabinet d’avocats Mabuza se retire en tant que défenseurs de l’accusé n°1”, peut-on lire dans cette lettre, en référence à M. Zuma.

L’autre avocat fidèle de M. Zuma, Muzi Sikhakhane, se serait également retiré de l’équipe de défense, selon des médias sud-africains. Me Sikhakhane, contacté par l’AFP, n’était pas immédiatement joignable. 

Ce retrait laisse à Zuma moins d’un mois pour former une nouvelle équipe de défense avant le procès prévu le 17 mai, qui pourrait ainsi connaître de nouveaux retards. 

M. Zuma, 79 ans, doit répondre de seize chefs d’accusation de fraude, corruption et racket liés à l’achat, en 1999, de matériel militaire auprès de cinq sociétés d’armement européennes, alors qu’il était vice-président. 

L’accusation affirme qu’il a reçu des pots-de-vin de l’une de ces entreprises, le géant français de la défense Thales, qui fait également l’objet d’accusations de corruption et de blanchiment d’argent dans le cadre de la vente d’armes.

Zuma, comme Thales, ont protesté de nombreuses fois contre ces accusations. 

La semaine dernière, une cour d’appel a ordonné à Zuma de rembourser l’équivalent de quelque 1,5 million d’euros de frais d’avocats cumulés au fil des ans, affirmant que les contribuables n’avaient pas à les assumer.

Au pouvoir entre 2009 et 2018, M. Zuma avait été contraint à la démission après une série de scandales. 

ARTICLES SIMILAIRES

RDC: compte à rebours lancé pour marquer la fin de l’épidémie d’Ebola

SIKKA TV

Côte d’Ivoire: une cérémonie solennelle à la présidence pour les funérailles d’Hamed Bakayoko

SIKKA TV

Biden passe devant Trump en Pennsylvanie, à un pas de la Maison Blanche

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies