fbpx
SIKKA TV

ANGLE DE VUE DU 23 03 16

ANGLE DE VUE DU 23 03 16

ARTICLES SIMILAIRES

JT ECO DU 04 08 16

SIKKA TV

MONDE DES AFFAIRES DU 24 03 18

SIKKA TV

MONDE DES AFFAIRES DU 12 05 18

SIKKA TV

1 commentaire

Brunel 26/03/2016 at 10:34

Attention : Émission Angle de vue

Je voudrais intervenir sur la crise politique qui prévaut en République du Congo.
D’abord, je vous remercie pour votre chaîne qui permet un temps soit peu d’informer l’opinion sur ce que vit notre pays, merci également au Bénin pour la belle leçon de démocratie qui a permis à Patrice TALON d’accéder à la magistrature suprême. Le Bénin vient de faire un pas de plus dans l’évolution des mentalités.
Je suis un jeune congolais de 40 ans, laissez-moi vous dire que ce qui se passe dans mon pays est une grande avancée. Le peuple congolais qui a beaucoup souffert fait face à un système en place depuis plus de 30 ans. En 2015, j’ai presque senti que Sassou Nguesso semblait prêt à jeter l’éponge, ses propres enfants ont eu des avis divergents sur le référendum, sa famille politique complément divisée. Comme le disait un intervenant sur votre ce 25 mars, ceux qui le combattent aujourd’hui sont ceux-là qui se sont dessolidarisés de ce projet, ils avaient certainement pensé au peuple.
Contrairement à la précédente opposition dont les acteurs majeurs sont tous morts aujourd’hui, qui pronaient la violence, les nouveaux opposants ont opté pour une nouvelle stratégie : “la non violence “, seule langage qu’utilise le pouvoir de Brazzaville, leur coupant ainsi l’herbe sous le pied. Illustration avec les intervenants défendant le pouvoir à la télévision, qui ont complètement deraisonné, simplement parce qu’ils ne sont pas habitués à s’exprimer sur leur pouvoir.
La conséquence de cette stratégie est l’adhésion de la population qui leur fait de plus en plus confiance, car ils veulent leur préserver la paix. Du coup, dès que l’opposition pourra rendre public sa déclaration sur la désobéissance civile, le peuple suivra assurément, comme il l’a suivi pour aller massivement voter le 20 mars dernier, et le pouvoir en est conscient.
Le pouvoir de Monsieur Sassou Nguesso est réellement en perte de vitesse et fonce inéluctablement vers l’échéance. Il n’a pas d’issue face à cette opposition qui pour la première fois se regroupe toutes les tendances ethniques du Congo.
Merci.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies