fbpx
SIKKA TV

Élections au Niger: après une journée de vote dans le calme, le dépouillement a commencé

Ecouter l'article

Au Niger, les bureaux de vote ont fermé dans la soirée et le dépouillement a commencé. Une journée de vote pour un scrutin présidentiel et législatif dans le calme et dans un climat apaisé selon des observateurs. Sitôt le vote terminé, la Commission électorale nationale indépendante, la Céni, a commencé son travail de compilation des résultats.

Les bureaux de vote devaient accueillir les électeurs de 8h à 19h, heure de la fermeture officielle, mais ils n’ont pas tous fermé à la même heure car ils devaient rester ouverts pendant 11 heures d’affilée (à partir de leur heure d’ouverture), or quelques retards ont pu être constatés. 

Dès les bureaux fermés, le dépouillement a commencé, à la nuit tombée. Le décompte des bulletins se fait à la lumière d’une lampe tempête et des téléphones portables.

Après avoir coupé les scellés de l’urne, le président du bureau de vote où RFI se trouve déplie un à un les bulletins de vote unique, énonce le choix à voix haute, et montre le papier aux autres personnes présentes : membres du bureau de vote, observateurs et une dizaine de délégués de partis politiques.

Un scrutin apaisé

Avant le scrutin, les électeurs souhaitaient qu’il se déroule dans la sérénité. Et c’est effectivement dans le calme que les Nigériens ont voté pour départager la trentaine de candidats en lice parmi lesquels figurent plusieurs anciens ministres et présidents.

Les électeurs sont sortis massivement pour exercer leur devoir civique, dans les écoles et collèges. Tous ceux que RFI a pu rencontrer disaient leur fierté d’avoir pu remplir leur devoir de citoyens et d’avoir choisi leur président et soulignaient l’importance de ce scrutin à leurs yeux.

Les mêmes affluences ont été observées à l’intérieur du pays où plusieurs candidats ont voté dans leurs fiefs. C’est la première fois qu’un nombre important de candidats votent dans leur région natale.

Hier soir, la Céni, la Commission électorale indépendante, disait n’avoir enregistré aucun incident grave. De leur côté, Des observateurs nationaux ont pu regretter quelques incidents et manquements dans la tenue du scrutin. Le chef de la mission de la Cédéao a salué le climat apaisé des élections.

Source: Rfi

ARTICLES SIMILAIRES

RDC: les représentants religieux lancent un appel à candidatures pour la présidence de la Céni

SIKKA TV

Nigeria: le président Buhari appelle à l’unité après des affrontements entre communautés

SIKKA TV

Niger: levée de l’interdiction de circuler à moto le 1er septembre

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies