fbpx
SIKKA TV

Elections en Tanzanie: heurts à Zanzibar, 3 tués, le chef de l’opposition locale arrêté

Ecouter l'article

L’opposition dans l’archipel tanzanien de Zanzibar a annoncé mardi l’arrestation de son chef et accusé la police d’avoir tué trois personnes par balles, lors de heurts à la veille des élections générales en Tanzanie.

Les forces de sécurité – et les membres de la Commission électorale – ont commencé à voter de manière anticipée mardi à Zanzibar, un jour avant les électeurs tanzaniens qui élisent mercredi leurs président et députés. 

En outre, les électeurs de Zanzibar, doté de son propre exécutif et de son propre Parlement, élisent aussi mercredi le président et les députés de l’archipel semi-autonome.

L’opposition de Zanzibar affirme que ce jour de vote spécial est un stratagème pour frauder le scrutin, sur un archipel ayant une longue histoire de contestation électorale.

Les heurts sur l’île de Pemba – fief de l’opposition – ont explosé lundi soir quand l’armée a distribué des bulletins de vote (comportant l’ensemble des candidats, ndlr) dont les partisans de l’opposition affirment qu’ils étaient pré-cochés.

“Des informations vérifiées en provenance de Pemba (Zanzibar) indiquent que trois citoyens ont été tués par la police qui a employé des balles réelles”, indique l’ACT-Wazalendo (Alliance pour le Changement et la Transparence – Patriotes) dans un communiqué.

Le parti donne les noms des trois tués, ainsi que ceux de neuf blessés.

Sur l’île principale, Zanzibar, la police a tiré mardi matin des grenades lacrymogènes et ouvert le feu à balles réelles à Garagara, fief de l’opposition, a constaté une journaliste de l’AFP.

Peu après, le candidat de l’ACT-Wazalendo, Seif Sharif Hamad, qui se présente pour la 6e fois à la présidence de Zanzibar, “a été arrêté” par la police devant un bureau de vote de Garagara, où il avait annoncé son intention de voter dès mardi, a annoncé son parti sur Twitter.

Interrogé par l’AFP, le chef de la police de Zanzibar Hassan Haji a refusé de commenter l’ensemble de ces informations.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

Ouganda : Bobi Wine abandonne son recours contre l’élection présidentielle

SIKKA TV

Présidentielle au Congo: sept candidatures validées, un opposant recalé

SIKKA TV

RDC: un correspondant de RFI de nouveau devant la justice, RSF demande l’abandon des poursuites

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies