fbpx
SIKKA TV

Est de la RDC: la principale rébellion burundaise délogée de son fief par l’armée

Ecouter l'article

L’armée congolaise a annoncé avoir délogé de son fief de l’est de la République démocratique du Congo la principale rébellion burundaise des “Forces nationales de libération” du Burundi (FNL) après trois jours d’intenses combats, selon un communiqué parvenu lundi à l’AFP.

“Les FARDC (Forces armées de la RDC) ont délogé et récupéré le quartier général de rebelles burundais FNL (Forces nationales de libération (du Burundi) dirigé par Aloise Nzabampema”, écrit le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de l’armée au Sud-Kivu (est).

Les FNL sont considérées comme la principale rébellion burundaise présente dans l’est de la RDC.

L’armée congolaise affirme, dans le même communiqué, se battre aussi contre des rebelles burundais du CNRD (Conseil national pour le renouveau et la démocratie), dont un groupe résiduel est toujours actif dans deux localités de la plaine de la Ruzizi (Sud-Kivu), selon l’armée.

Le bilan de tous ces affrontements entre l’armée et des groupes rebelles burundais font état de “27 ennemis neutralisés” (tués), plusieurs armes et munitions récupérées et trois militaires des FARDC sont tombés sur le champ d’honneur, quatre autres blessés”, précise le communiqué.

L’armée indique que “ces ennemis de la paix sont en débandade vers les forêts de Muranvia, Nyaburunda, Kashongo et la vallée Nyanzale Rudaga”.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

Covid-19 : des élus français fustigent la “propagande complotiste” sur Internet

SIKKA TV

Ethiopie: de “graves accusations” de viol au Tigré selon l’ONU

SIKKA TV

Jour de vote en Tanzanie, le “bulldozer” Magufuli en lice pour un second mandat

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies