fbpx
SIKKA TV

Éthiopie : les forces tigréennes reprennent les armes contre le voisin érythréen

Ecouter l'article

Les forces du Tigré ont bombardé pendant le week-end la capitale érythréenne, accusant le pays voisin de soutenir l’opération de l’armée éthiopienne contre la région rebelle du Nord. Une escalade de la violence qui laisse craindre une nouvelle guerre entre les soldats tigréens et l’ennemi érythréen.

Vers un nouveau front dans le conflit entre l’armée éthiopienne et le Tigré ? Alors que le gouvernement éthiopien a lancé une opération militaire contre la province dissidente du Nord, les forces du Tigré ont tiré, samedi 14 novembre, des roquettes sur Asmara, la capitale de l’Érythrée voisine.

Le Front de libération des peuples du Tigré (TPLF), qui contrôle la province, accuse le gouvernement érythréen de prêter main forte à l’armée éthiopienne en mettant à disposition son territoire et en envoyant des troupes au sol.

Ennemi juré du gouvernement tigréen, l’Érythrée, qui borde toute la frontière nord de la région rebelle éthiopienne, pourrait avoir un rôle déterminant dans le conflit en Éthiopie.

ARTICLES SIMILAIRES

En Ouganda, l’opposition paralysée par l’assignation à résidence de son leader

SIKKA TV

Investiture de Joe Biden : Donald Trump a quitté la Maison Blanche

SIKKA TV

Le jury quasi constitué au procès du meurtre de George Floyd

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies