fbpx
SIKKA TV

Le Nigeria entre en récession pour la deuxième fois en quatre ans

Le Nigeria, la plus importante puissance économique du continent africain, est entré en récession pour la deuxième fois en quatre ans, après une contraction de son produit intérieur brut pour le second trimestre consécutif.

Le PIB du Nigeria, un pays producteur de pétrole, s’est contracté de 3,62% au troisième trimestre 2020, après avoir déjà reculé de 6% au trimestre précédent, a souligné samedi le Bureau des statistiques.

“Sur les neuf premiers mois de 2020, le PIB cumulé est donc en baisse de 2,48%”, a-t-il ajouté.

Le Bureau des statistiques a attribué cette évolution à la chute des prix du pétrole ainsi qu’à l’impact négatif sur l’économie de l’épidémie de nouveau coronavirus.

La contribution du pétrole au PIB s’est contractée au troisième trimestre de 13,89% contre une baisse de 6,63% au deuxième trimestre 2020. 

Dans le même temps, les activités économiques hors pétrole ont, quant à elles, diminué de 2,51%. La baisse s’établissait à 6,05% au deuxième trimestre.

L’économie du Nigeria avait déjà été déclarée en récession en 2016, pour la première fois en deux décennies. Elle s’était reprise en 2017 mais tournait toutefois au ralenti depuis.

Le Fonds monétaire international a déclaré qu’il prévoyait un recul du PIB du Nigeria de 5,4% pour 2020, alors que le gouvernement envisage une contraction de 8,9%.

Ce pays est le plus important producteur de pétrole d’Afrique, avec environ deux millions de barils produits par jour, mais l’épidémie de Covid-19 et la baisse des prix du carburant ont réduit la production à autour de 1,4 million de barils.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

Des dizaines de sites français affichent des messages de propagande islamiste après un piratage informatique

SIKKA TV

Burkina: au moins 5 “volontaires” antijihadistes tués dans le Nord (élu local)

SIKKA TV

Élections américaines: Donald Trump entraîne les républicains dans sa croisade judiciaire

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies