fbpx
SIKKA TV

Le Qatar face au scandale d’examens gynécologiques forcés à l’aéroport de Doha

Ecouter l'article

Des femmes ont subi des examens gynécologiques forcés lors d’une escale au Qatar: le scandale, lié à l’abandon d’un bébé à l’aéroport, pourrait porter un coup aux efforts déployés par le riche pays du Golfe pour améliorer son image avant le Mondial-2022.

Le 2 octobre, des agents de l’aéroport de Doha ont fait descendre d’avion des passagères d’un vol à destination de Sydney, les forçant ensuite à subir des examens gynécologiques pour savoir si l’une d’entre elles avait accouché récemment après la découverte d’un nouveau-né abandonné dans les toilettes.

Petit pays du Golfe très riche en gaz, le Qatar s’est acheté un prestige international à coup d’investissements dans les médias, le sport ou la culture. En 2022, l’émirat sera le premier pays arabe à organiser la Coupe du monde de football.

Avec sa flotte ultramoderne et ses services luxueux, la compagnie aérienne nationale Qatar Airways est l’une des plus prestigieuses au monde et sa réputation pourrait elle aussi pâtir de l’incident, estime Mark Gell, fondateur de Reputation Edge, une société de conseil en image.

“Etait-ce la responsabilité de la compagnie aérienne? Nous ne le savons pas. Mais cela pourrait absolument avoir un impact sur leurs affaires”, affirme-t-il à l’AFP.

“Si j’en parlais à ma femme, je suis sûr qu’elle se retournerait et dirait: +Je ne passerai plus jamais par là+”, ajoute ce consultant. 

L’Australie est un marché particulièrement important pour Qatar Airways. Avant la pandémie de Covid-19, la compagnie desservait six villes du pays.

Au plus fort de la crise, elle se targuait même de rapatrier les Australiens en détresse lorsque ses concurrentes avaient cloué leur flotte au sol.

Avec AFP

ARTICLES SIMILAIRES

Burkina: trois civils tués et trois soldats blessés dans une double attaque dans le nord

SIKKA TV

Le pape célèbre la messe avec des prisonniers et des réfugiés

SIKKA TV

Cameroun: cinq militaires et un civil tués dans une attaque de Boko Haram

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies