fbpx
SIKKA TV

Mali: arrivée de la dépouille de l’ancien président Amadou Toumani Touré

Ecouter l'article

L’avion présidentiel transportant le corps de l’ancien chef de l’État malien, Amadou Toumani Touré, est arrivé, ce samedi 14 novembre, vers 4h00 du matin à Bamako, en provenance de Turquie où il est décédé. L’appareil a stationné non loin du pavillon présidentiel de l’aéroport de Bamako où attendaient plusieurs centaines de personnes dont des autorités maliennes. Une sobre cérémonie de recueillement a eu lieu.

Lorsque le vol spécial atterrit, le gouvernement malien est déjà sur place. En l’absence du président de la Transition, c’est le vice-président et le Premier ministre qui se dirigent d’abord vers l’appareil. Six soldats portent le cercueil. Premier moment de recueillement.

L’épouse de feu général Amadou Toumani Touré descend de l’avion, effondrée. Le cercueil est ensuite installé dans un véhicule, direction l’entrée du salon d’honneur.

Autre moment de recueillement, celui devant plusieurs centaines de personnes. Des femmes pleurent. À côté d’elles, deux hommes témoignent: « On a perdu un grand monsieur » ; 

« Vous savez, c’est une lourde perte pour le pays. Il a construit ce pays et cela va m’étonner qu’un autre chef d’État puisse faire la même chose ».

« Collaborateur, grand frère, maître… Il m’a tout appris dans la vie », dit un ancien collaborateur, également sur place.

« La dernière fois que nous nous sommes vus, il nous rappelait encore certains grands chantiers que nous avions ouverts ensemble et il disait ”Adama, nous allons poursuivre” confiele maire du district de Bamako, Adama Sangaré.

ARTICLES SIMILAIRES

Plusieurs avocats de Donald Trump refusent de continuer à le défendre à quelques jours de son procès en destitution

SIKKA TV

Californie: violents feux de broussailles, 90.000 personnes évacuées

SIKKA TV

Décès du premier maire noir de New York à 93 ans (médias)

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies