fbpx
SIKKA TV

Niger: “arrestation” de militaires après une “tentative de coup d’Etat” (source sécuritaire)

Ecouter l'article

Des militaires ont été arrêtés au Niger après une “tentative de coup d’Etat” dans la nuit de mardi et mercredi et “la situation est sous contrôle”, a appris l’AFP de source sécuritaire.

“Il y a eu des arrestations parmi les quelques éléments de l’armée qui sont à l’origine de cette tentative de coup d’Etat. Ce groupe de militaires n’a pas pu s’approcher du palais présidentiel lorsque la Garde présidentielle a riposté”, a indiqué cette source en affirmant que la situation était “sous contrôle”.

Des riverains du quartier de la présidence à Niamey, ont raconté à l’AFP avoir été réveillés dans la nuit par des tirs à l’arme lourde et légère.

“Les tirs étaient intenses, il y avait des armes lourdes et des armes légères”, a témoigné l’un d’eux.

Cette tentative de coup d’Etat est intervenue avant l’intronisation prévue vendredi à Niamey du nouveau président élu Mohamed Bazoum, très proche du chef de l’Etat sortant Mahamadou Issoufou.

Son rival, l’ex-président Mahamane Ousmane, conteste les résultats du scrutin et a revendiqué la victoire, appelant à “des manifestations pacifiques” dans tout le pays.

L’histoire du Niger, pays sahélien parmi les plus pauvres du monde en proie à de récentes attaques jihadistes particulièrement meurtrières, est jalonnée par les coups d’Etat.

Depuis l’indépendance de cette ex-colonie française en 1960, il y en a eu quatre: le premier en avril 1974 contre le président Diori Hamani, le dernier en février 2010 qui a renversé le président Mahamadou Tandja.

Le passage de relais entre Mahamafou Issoufou et Mohamed Bazoum est le premier entre deux présidents démocratiquement élus.

ARTICLES SIMILAIRES

Brésil: la Cour suprême donne le champ libre à Lula

SIKKA TV

Trump, niant toujours sa défaite, intervient au sommet de l’Apec

SIKKA TV

Elections américaines: l’Allemagne s’inquiète d’une “situation très explosive”

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies