fbpx
SIKKA TV

RDC: compte à rebours lancé pour marquer la fin de l’épidémie d’Ebola

Ecouter l'article

Le compte à rebours de la fin de l’épidémie d’Ebola a été lancé dans une région de l’est de la République démocratique du Congo à l’issue d’un deuxième test négatif administré sur le dernier patient, a annoncé mardi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). “Avec le 2e test négatif réalisé le 21 mars sur le dernier patient soigné d’Ebola, le compte à rebours des 42 jours a débuté ce 22 mars 2021“, a indiqué le bureau de l’OMS en RDC.

7 cas en six semaines

Cette période de 42 jours correspond à deux fois la durée moyenne maximale d’incubation du virus. Depuis la réapparition de l’épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE) le 7 février dans la province du Nord-Kivu (est), un total de douze cas ont été enregistrés, avec six décès et 1606 personnes vaccinées, selon le dernier rapport de la situation publié le 18 mars par l’OMS.

Seul le vaccin rVSV-ZEBOV fabriqué par le laboratoire américain Merck Sharpe and Dohme (MSD)” a été utilisé, a expliqué à l’AFP le Dr Bernardin Kasereka, médecin chef d’antenne du programme élargi de vaccination (PEV) à Butembo, zone touchée par l’épidémie. Ce vaccin avait déjà été utilisé lors de la dixième épidémie d’Ebola – août 2018 à juin 2020 dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri ainsi que la onzième épidémie dans celle de l’Équateur de juillet à novembre 2020, a ajouté ce vaccinologue.

La Guinée également touchée

Avec plus de 2200 morts enregistrés, la dixième épidémie est considérée comme la plus grave de l’histoire d’Ebola en RDC depuis son apparition en 1976. Depuis mi-février, l’épidémie d’Ebola a également ressurgi en Guinée. En date du 22 mars, 18 cas y ont été enregistrés avec 9 décès, tandis que 3905 personnes ont été vaccinées, selon les derniers chiffres publiés mardi par le bureau Afrique de l’OMS.

Le virus Ebola se transmet à l’homme par des animaux infectés. La transmission humaine se fait par les liquides corporels, avec pour principaux symptômes des fièvres, vomissements, saignements, diarrhées.

ARTICLES SIMILAIRES

RDC: un proche de Tshisekedi élu président de la Cour constitutionnelle

SIKKA TV

Présidentielle en Centrafrique: tous les regards tournés vers la Cour constitutionnelle

SIKKA TV

Somalie: au moins 15 morts dans un attentat-suicide contre un camp militaire (officier)

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies