fbpx
SIKKA TV

Venezuela: un journal condamné à verser un dédommagement colossal à un dirigeant chaviste

Ecouter l'article

Le journal vénézuélien El Nacional, critique du gouvernement, a été reconnu coupable vendredi d’avoir causé un “grave préjudice moral” à l’égard d’un haut responsable chaviste et s’est vu ordonner de lui verser 13,4 millions de dollars de dédommagements.

Un tribunal de Caracas a rendu ce jugement en faveur de Diosdado Cabello, député et numéro deux du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) au pouvoir.

Et il lui a ordonné de verser “le montant en bolivars équivalent” à 237.000 petros, une crypto-monnaie créée par le régime chaviste, qui équivalent à environ 13,4 millions de dollars au taux de change officiel, selon le jugement.

“Le préjudice moral causé est très grave, car il a directement affecté sa personne et affecté sa famille”, a affirmé le tribunal.

Diosdado Cabello a poursuivi El Nacional pour diffamation en 2015, à la suite de la reproduction d’un rapport du journal espagnol ABC qui le liait au trafic de drogue. Parallèlement, il a porté plainte contre ABC en Espagne et le Wall Street Journal aux Etats-Unis. Ces deux plaintes ont été rejetées.

En juin 2018, M. Cabello a gagné le procès au Venezuela contre le média, qui qualifié la décision d’atteinte à la liberté d’expression.

Le tribunal a alors ordonné le paiement d’un milliard de bolivars, soit l’équivalent d’environ 600 dollars sur le marché noir à l’époque.

El Nacional, journal emblématique fondé en 1943 par l’écrivain vénézuélien Miguel Otero Silva, a cessé de circuler en édition imprimée en décembre 2018, après 75 ans d’histoire, dont deux décennies d’opposition au gouvernements de Hugo Chávez (1999-2013) et son successeur, Nicolas Maduro.

Le gouvernement Maduro accuse la presse de servir les complots de l’opposition pour le renverser.

ARTICLES SIMILAIRES

Guinée: quatre opposants remis en liberté conditionnelle

SIKKA TV

Rwanda : le général Lecointre dénonce des “accusations insupportables” contre l’armée française

SIKKA TV

Une poétesse noire ne peut-elle être traduite que par une femme noire?

SIKKA TV

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies